Search
  • Sam Holliday

Lalou Roucayrol en campagne pour The Race Around

Il fallait un premier engagement et c'est un grand nom de la voile qui fait cet honneur à The Race Around. Après une décennie passée sur "Arkema" en Multi50, Lalou Roucayrol se lance dans une nouvelle aventure en Class40 avec The Race Around en ligne de mire en 2023. Le Médocain, lauréat de la Transat Jacques-Vabre 2017 entre autres victoires accolées à son palmarès (voir encadré), s'alignera en double avec des co-skippers issus de son centre de formation Lalou Multi. L'objectif est de transmettre aux jeunes générations ses valeurs de la course au large et d'utiliser son chantier pour construire son propre Class40. 


Lalou Roucayrol, Skipper "The Race Around est une formidable occasion de concrétiser ce que nous construisons depuis plusieurs années au sein d'Arkema et Lalou Multi. Notre projet a toujours été éducatif. La possibilité qu'offre l'organisation de changer d'équipier à chaque étape sur un tour du monde est une superbe opportunité de transmission.  Plusieurs raisons nous ont décidé à nous lancer dans ce nouveau projet. D'abord l'état d'esprit de la Class40 est le même qu'en Multi50. Ce sont des bateaux conçus pour être sûrs et rapides qui nous permettent de partir en toute sécurité. Nous validerons ensuite les technologies que nous développons depuis de nombreuses années, notamment un bateau 100 % recyclable en résine thermoplastique liquide. Nous voulons également, comme cela se fait déjà, faire ce tour du monde en utilisant aucune énergie carbonée. Avec un Vendée Globe où il est de plus en plus compliqué de trouver des budgets pour des projets gagnants et la fin de la Barcelona World Race, il y existe un place aujourd'hui pour une course autour du monde en Class40 avec des budgets maîtrisés. La course fait escales dans des villes historiquement liées à la voile et cela donne du sens à ce que nous faisons. Pour moi, c'est important  et c'est quelque chose que nous sommes extrêmement heureux de participer à la première édition de The Race Around." Sam Holliday, directeur général de The Race Around : "Aujourd'hui est un jour très spécial que nous avons longtemps attendu à The Race Around. D'avoir su attirer un marin du pedigree de Lalou est une très belle récompense pour toute l'organisation. L'idée de s'associer à un marin tant connu par son palmarès en multicoques, sa longue expérience dans la construction de bateaux avec la reconnaissance dont il bénéficie dans le milieu de la course au large est vraiment excitant. Son projet Class40 s'aligne parfaitement avec nos objectifs et l'arrivée de Lalou précède un certain nombre de concurrents que nous annoncerons dans les prochains mois" The Race Around continue de se construire  A près de 1,200 jours avant le début de l'épreuve, l'organisation est sur le pont pour attirer d'autres partenaires commerciaux désireux de s'associer à cette nouvelle course autour du monde avec escales. Plusieurs compagnies internationales ont montré beaucoup d'intérêt. Des annonces sont en prépration dans les prochains mois.   Si la majorité des villes-étapes ont donné leur accord pour figurer sur le parcours de la première édition de The Race Around, la ville de départ reste encore ouverte. L'organisation est en discussion avec deux villes françaises. Emmanuel Versace, représentant en France de The Race Around : "Depuis le début de l'aventure, l'objectif de The Race Around est de mettre les hommes et les femmes au coeur du projet. Cela demande également de proposer des villes étapes qui correspondent aux besoins de leurs partenaires. Aujourd'hui, la majorité des villes du parcours nous ont donné leur accord et nous sommes bien dans les temps pour le choix de la ville de départ. Nous avons dans le cahier des charges un port français au rayonnement international. Nous avons entamé des discussions mais nous devons nous adapter aux échéances politiques du moment avant de passer à la prochaine étape."   The Transat CIC, première course qualificative  The Race Around se veut être une course de haute performance et exigeante. The Transat CIC (départ de Brest le 10 mai 2020) sera la toute première course qualificative d'un cycle de trois ans précédant le départ de la course.  L'organisation imposera à tous ses concurrents de valider un certain nombre de milles nautiques en compétition qui sera défini dans l'Avis de course à paraître.

0 views